Si Dieu désirait que les Chrétiens observent le quatrième commandement, pourquoi ne le remet-il pas en vigueur dans le Nouveau Testament, comme il le fait des autres commandements?

 Ne le remet pas en vigueur.

Cette question fréquemment posée est basée sur la supposition que tous les dix commandements, à l’exception du quatrième, sont remis en vigueur dans le Nouveau Testament. Cette supposition est totalement fausse, parce qu’aucun des dix commandements n’est, en fait, remis en vigueur dans le Nouveau Testament. Une raison importante pour ceci, est le fait que les écrivains du Nouveau Testament ne voient pas le Christ en tant que nouveau législateur qui remet en vigueur un décalogue nouveau ou modifié, mais plutôt en tant que révélateur de l’intention des lois de Dieu (Mt 5:17-18; Lc 16:17; Rm 8:4; Jn 7:19; Mt 7:12).

Considérer la loi pour certain.

La plus parts des dix commandements sont cités, mais ils ne sont pas remis en vigueur, parce qu’ils sont considérés comme certains. Les protestants, en général, acceptent le second commandement contre la fabrication des images taillées, comme obligatoire, même s’il n’est jamais mentionné dans le Nouveau Testament.

Le Nouveau Testament n’est pas un livre de nouvelles lois. Il ne met pas en vigueur de nouvelles lois morales, mais il prend pour certain la loi morale de l’Ancien Testament, parce que, comme Paul affirme: « la loi est sainte, et le commandement saint, juste et bon » (Rm 7:12).