Les sollicitations de fonds pour des projets humanitaires, peuvent-elles se faire le Sabbat?

Bien que les sollicitations de fonds pour des projets humanitaires chez nous et à l’étranger, soient un effort digne, lequel peut apporter plusieurs bénéfices spirituels au solliciteur et au donateur, il est préférable pour plusieurs raisons, de s’engager dans les sollicitations de collectes, en dehors des heures du Sabbat. 

D’abord, les sollicitations d’argent, de maison en maison, bien que pour une bonne cause, tendent à produire une atmosphère commerciale, qui est contraire à l’esprit du Sabbat.

Secondement, une personne avec l’intention d’atteindre le but d’un certain montant d’argent, en collectant le Sabbat, elle peut perdre de vue le but du Sabbat lui-même, lequel est de nous offrir l’occasion de ne pas atteindre des buts financiers, mais d’une communion plus étroite avec Dieu et des croyants semblables.

Troisièmement, il est difficile de concentrer sur des réalités spirituelles le Sabbat, tout en s’engageant dans une collecte, et ddans le maniement d’argent. Dans notre société, l’argent est associé avec les affaires et le pouvoir d’achat. Ainsi, il est difficile pour une personne, sollicitant des fonds, le Sabbat, de ne pas penser de l’aspect monétaire des affaires.

Quatrièmement, la sollicitation de fonds le Sabbat, peut aussi faire naître des malentendus dans l’esprit des donateurs qui pourriaent apprendre à propos de l’Église Adentiste du Septième Jour, pour la première fois, par l’action d’un contacte de sollicitation. Ils pourraient penser que les Adventistes passent leur Sabbat à se procurer de l’argent pour leur église, quand ils devraient percevoir notre observation du Sabbat comme le temps quand nous célébrons l’amour créateur et rédempteur de Dieu, en cherchant à donner, plutôt qu’à recevoir. Ceux-ci sont quelques raisons pourquoi, à mon poit de vue, c’est préférable de ne pas s’engager dans la sollicitation de fonds le Sabbat.