« Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. »

Tous ceux dont les cœurs sont en sympathie avec le cœur de l'Amour Infini chercheront à guérir et non à condamner.

Le cœur de l’homme est par nature froid, sombre et sans amour; lorsque quelqu’un manifeste un esprit de miséricorde et de pardon, il ne le fait pas de soi-même, mais par l’influence de l’Esprit divin qui agit sur son cœur. « Nous aimons, parce qu’Il nous a aimés le premier. » 1 Jn 4:19. Dieu est lui-même la source de toute miséricorde. Son nom est « miséricordieux et compatissant ». Ex 34:6.

  • Il ne nous traite pas selon notre égarement. Il ne demande pas si nous sommes dignes de Son amour, mais Il déverse sur nous les richesses de Son amour, pour nous en rendre dignes.
  • Il n’est pas vindicatif.
  • Il cherche non à punir, mais à racheter.
  • Même la sévérité qu’il manifeste à travers ses providences se manifeste pour le salut des égarés.
  • Il aspire avec un désir intense à soulager les malheurs des hommes et appliquer son baume sur leurs blessures.
Il cherche non à punir, mais à racheter

Il est vrai que Dieu « ne tient point le coupable pour innocent Ex 34:7, mais Il voudra le délivrer de la culpabilité.

Les miséricordieux sont «participants de la nature divine», et en eux l’amour compatissant de Dieu trouve son expression. Tous ceux dont les cœurs sont en sympathie avec le cœur de l’Amour Infini chercheront à guérir et non à condamner.

Le Christ demeurant dans l’âme est une source qui ne tarit jamais. Là où il demeure, il y aura débordement de bienfaisance.

A l’appel des égarés, des tentés, des misérables victimes du besoin et du péché, le chrétien ne demande pas: Sont-ils dignes? mais, Comment puis-je leur être utile? Dans les plus misérables, les plus avilis, il voit des âmes pour le salut desquels Christ est mort et pour qui Dieu a donné à ses enfants le ministère de la réconciliation.

Les miséricordieux sont ceux qui manifestent de la compassion pour les pauvres, les souffrants et les opprimés. Job déclare:

« Car je sauvais le pauvre qui implorait du secours, Et l’orphelin qui manquait d’appui. La bénédiction du malheureux venait sur moi; Je remplissais de joie le cœur de la veuve. Je me revêtais de la justice et je lui servais de vêtement, J’avais ma droiture pour manteau et pour turban. J’étais l’œil de l’aveugle Et le pied du boiteux. J’étais le père des misérables, J’examinais la cause de l’inconnu; Job 29:12-16.

Il y en a beaucoup pour qui la vie est une lutte douloureuse; ils sentent leurs déficiences et sont misérables et incrédules; ils pensent ne rien avoir qui puisse motiver leur reconnaissance. Des paroles aimables, des regards de sympathie, des expressions d’appréciation, soulageraient les fardeaux qui reposent lourdement sur les épaules fatiguées. De plus chaque parole ou acte de bonté désintéressée est une expression de l’amour du Christ pour l’humanité perdue. Le miséricordieux «obtiendra miséricorde».

« L’âme bienfaisante sera rassasiée, Et celui qui arrose sera lui-même arrosé. » Pr 11:25

Il y a une douce paix pour l’esprit compatissant, une satisfaction bénie dans le service désintéressé pour le bien des autres.

L’Esprit Saint qui demeure dans l’âme et qui est manifeste dans la vie adoucira les cœurs durs et éveillera la sympathie et la tendresse. Vous récolterez ce que vous semez.

Heureux celui qui s’intéresse au pauvre! Au jour du malheur l’Éternel le délivre; L’Éternel le garde et lui conserve la vie. Il est heureux sur la terre, Et tu ne le livres pas au bon plaisir de ses ennemis. L’Éternel le soutient sur son lit de douleur; Tu le soulages dans toutes ses maladies.

Ps 41:1-3.

Celui qui a donné sa vie à Dieu en œuvrant pour ses enfants est uni à Celui qui dispose toutes les ressources de l’univers. Sa vie est liée par la chaîne d’or des promesses immuables avec la vie de Dieu. Le Seigneur ne le laissera pas tomber à l’heure de la souffrance et du besoin.

Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ. Phi 4:19.

Et à l’heure final du besoin, le miséricordieux trouvera refuge dans la miséricorde du Sauveur compatissant et sera reçu dans des habitations éternelles.