En quoi la vie, la mort et la résurrection du Christ sont-ils importants ?

La vie du Christ, parfaitement soumise à la volonté divine, ses souffrances, sa mort et sa résurrection sont les moyens nécessaires que Dieu a prévus pour libérer l’homme du péché, en sorte que tous ceux qui, par la foi, acceptent ce rachat obtiennent la vie éternelle. Dès lors, la création tout entière peut mieux comprendre l’amour saint et infini du Créateur.

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Jean 3.16 (LSG)

La vie du Christ, parfaitement soumise à la volonté divine, ses souffrances, sa mort et sa résurrection sont les moyens nécessaires que Dieu a prévus pour libérer l’homme du péché, en sorte que tous ceux qui, par la foi, acceptent ce rachat obtiennent la vie éternelle.

Dès lors, la création tout entière peut mieux comprendre l’amour saint et infini du Créateur. Cette réconciliation parfaite prouve la justice de la loi de Dieu et la noblesse de son caractère; en effet, elle condamne notre péché tout en assurant notre pardon.

La mort du Christ a une valeur substitutive et rédemptrice ; elle est propre à réconcilier et à transformer.

Sa résurrection proclame le triomphe de Dieu sur les forces du mal, et, pour ceux qui acceptent la réconciliation, elle atteste leur victoire finale sur le péché et la mort; elle démontre la seigneurie de Jésus-Christ, devant qui tout genou ploiera dans les cieux et sur la terre.

(Jean 3:16 ; Esaïe 53 ; 1 Pierre 2:21,22 ; 1 Corinthiens 15:3,4,20-22 ;
2 Corinthiens 5:14,1,19-21 ; Romains 1:4; 3:25; 4:25; 8:3,4 ; 1 Jean 2:2; 4:10 ; Colossiens 2:15 ; Philippiens 2:6-11)